Lorgues

La place de la porte du Tron
en haut l' Aire Neuve

" La rue des Moulins débouchait sur la Place du Portail du Tron, nom de l'ancienne porte ouest de la Vieille Ville à l'entrée de la rue Juiverie.
Cett place était séparée de la place des aires Neuves par la maison, en ruines, du notaire Bonnefoi qui se trouvait en plein milieu, face au moulin à huile Saint-Martin. Sa démolition fut effectuée en 1885 transformant ainsi l'aspect de cette partie de la ville.
Une fontaine de style ancien était appuyée contre le platane sud de la place et commençait à vaciller sous la poussée des racines de cet arbre. En outre un vieil ormeau occupait le centre de la place ; sous son ombrage les habitans des maisons voisines aimaient venir bavarder tandis que les femmes lavaient leur linge dans la fontaine voisine.
Un café restaurant avant 1900 au coin de la rue des moulins, l'épicerie Eugénie Blanc à l'entrée de la rue Juiverie et le café du Globe en face étaient les seuls commerces de cette petite place. "

Extrait de " Lorgues à la Belle Époque" de Louis Nardin

Fermer