Lorgues en Images Alain MARCEL. 2009

 

 L'hôpital . Hôtel Dieu.

Dès le XIV e siècle, Lorgues possédait un hôpital appelé Hôpital Saint-Jacques. Il se trouvait dans l'actuelle rue de " l'Hôpital Vieux ". Ses ruines ont été rasées en 1970. Au XVI e siècle, pour remplacer cet hôpital devenu vétuste, un autre établissement fut construit en dehors des remparts à l'emplacement de l'église actuelle. Il fut démoli en 1705 pour permettre la construction de la collégiale. L'hébergement des pensionnaires connut alors pendant plusieurs années des solutions provisoires jusqu'à ce qu'on édifie en 1727 l'hôpital actuel. Il fut agrandi en 1756 et 1772 par l'architecte de la ville, Antoine Torcat.
Vandalisé à la Révolution, l'hôpital fut fermé jusqu'à sa réouverture en 1801. On fit appel aux soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve d'Aix pour donner les soins aux nécessiteux, elles arrivèrent en 1803. En 1810 la commune l'agrandit en le surélevant d'un étage. Marius Estellon, fabricant de tomettes, offrit une annexe pour les contagieux en 1880.
Après 1940, la municipalité dirigée par Adrien Évesque y apporta de nombreuses améliorations.
Les religieuses de Saint-Thomas de Villeneuve que l'on voit sur cette carte assurèrent leurs soins aux malades, vieillards et infirmes jusqu'à leur départ en 1951.
La mention " Hôtel Dieu " écrite au-dessus de la porte n'est plus d'usage, mais la statue de Saint-Jacques est toujours disposée dans la niche.

En 1976 la municipalité du maire André Négrel construisit un foyer logements de 30 studios pour personnes valides dans le prolongement de l'hôpital
En 1997 un important chantier de rénovation a complétement rescructuré l'établissement.
Aujourd'hui un EHPAD ( Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ) accueille 75 résidents.

Fermer