Lorgues.

Hippolyte Maquan


César-Antoine Hippolyte Maquan est né en 1814 et était le fils d'un avocat de Brignoles. Par son mariage en 1838 avec Marie-Sophie Perreymond il devint propriétaire du domaine de Florièye à Lorgues où il s'installa. Il exploita ses terres tout en prenant la carrière de journaliste: il fonda l'Union du Var, journal royaliste des Blancs et des notables conservateurs. Il en fut le propriètaire et rédacteur jusqu'en 1859. En décembre 1851 lorsqu'eut lieu l'insurrection républicaine contre le coup d'état de Louis-Napoléon, il fit parti des quelques légitimistes* Lorguais qui ,avec le maire, tentèrent de s'opposer au passage de la colonne d'insurgés dans la ville. Avec d'autres "blancs" et notables il fut enmené comme otages et libéré trois jours plus tard à Aups par les troupes gouvernementale.
 
Le domaine de Florieyes qu'habita Hippolyte Maquan
 De cette expérience il publia en 1853 un récit " Insurrection de décembre 1851 dans le Var. Trois jours au pouvoir des insurgés. Pensées d'un prisonnier. " dans lequel il n'hésite pas, dans sa haine du mouvement, à déformer les faits.
Par la suite il "montera " à Paris où il sera en 1865 un des secrétaires d'Haussman, ex-préfet du Var.


* les légitimistes sont les partisans du prétendant de la branche Bourbon, chassée du trône en 1830.

 


 

 Fermer